Offre à durée limitée - Économisez jusqu'à 69 %

06

Jour(s)

:

22

Heures

:

29

Minutes

:

05

Secondes

blog Zyro

Tous les sujets
Astuces pour PME Blog eCommerce Commerce en ligne Essentiels du web Idées de Business Inspirant Inspiration L'essentiel Marketing Réseaux sociaux

31 statistiques surprenantes sur l’intelligence artificielle (2021) : La croissance stupéfiante de l’intelligence artificielle

Un robot et une lampe sur un bureau

Avez-vous déjà demandé à Siri ou Alexa de vérifier la météo ou de vous proposer une recette de tarte au citron ?

Nous aimons penser que l’intelligence artificielle (IA) vit dans son propre royaume où les robots ouvrent les portes et servent le thé.

Mais la vérité est que l’IA est partout autour de nous, et de plus en plus d’entreprises adoptent cette nouvelle technologie au moment où nous parlons.

De l’apprentissage automatique (ML : Machine Learning ) au big data en passant par le traitement du langage naturel (NLP), nous avons creusé pour vous présenter 31 statistiques surprenantes sur l’IA qui soulignent comment ces technologies vont changer de nombreux aspects de notre vie quotidienne dans les années à venir.

Peut-être que ces statistiques vous inspireront une grande idée commerciale.

Les 10 meilleures statistiques et faits concernant l’IA (2021)

L’utilisation de l’IA a connu un changement massif et, en l’espace de quelques années seulement, ces technologies autrefois coûteuses et spéciales sont devenues monnaie courante.

En fait, selon Matas Mingela, spécialiste des données d’IA chez Zyro :

‘Nous sommes encore dans les premières années de l’IA, un peu comme ce qu’était internet il y a 20 ans – mais il est déjà évident que l’IA est meilleure et beaucoup plus rapide que les humains dans de nombreuses choses, de l’évaluation d’images médicales à la conduite de voitures.”

Le saviez-vous : 

  1. L’impact de l’intelligence artificielle et des réseaux neuronaux sur le seul secteur du commerce de détail est estimé entre 400 et 800 milliards de dollars.
  2. Plus de 40 % des consommateurs pensent que l’intelligence artificielle améliore leur vie d’une manière ou d’une autre.
  3. L’industrie de l’intelligence artificielle devrait valoir 190 milliards de dollars d’ici 2025, les dépenses mondiales en systèmes d’IA atteignant déjà 57 milliards de dollars en 2021.
  4. Plus de 35 % des entreprises utilisent l’intelligence artificielle sous une forme ou une autre.
  5. Près de 85 % des entreprises considèrent l’investissement dans l’IA comme une priorité stratégique pour elles.
  6. Près de 90 % des entreprises ayant adopté l’IA ont déclaré qu’elles utilisaient ou envisageaient d’utiliser l’IA pour les prévisions de ventes.
  7. D’ici 2024, il devrait y avoir plus de 8,4 milliards d’appareils équipés d’assistants vocaux, soit deux fois plus qu’en 2021.
  8. Pas moins de 80 % des responsables marketing B2B prévoient que l’intelligence artificielle révolutionne le secteur.
  9. Le marché de la PNL devrait représenter plus de 40 milliards de dollars en 2025.
  10. Selon les prévisions, l’industrie de l’IA sera responsable de la création de 9 % de tous les nouveaux emplois aux États-Unis d’ici 2025.
Une main blanche de robot

Le marché de l’IA et son impact général sur les entreprises

Vous pensiez que l’IA était un marché obscur et de niche auquel seuls les dirigeants d’entreprise et les professionnels de l’informatique s’intéressaient ?

Détrompez-vous : les chefs d’entreprise ne sont pas les seuls à bénéficier de l’utilisation de l’IA. Et ces statistiques sur l’intelligence artificielle le prouvent.

1. L’impact de l’intelligence artificielle et des réseaux neuronaux sur le seul secteur du commerce de détail est estimé entre 400 et 800 milliards de dollars.

Vous ne devriez pas sous-estimer la puissance du marché de l’intelligence artificielle – globalement, l’industrie devrait avoir un impact économique majeur (nous parlons de trillions de dollars US) sur la plupart des domaines d’activité.

2. Plus de 40 % des consommateurs pensent que l’intelligence artificielle améliore leur vie d’une manière ou d’une autre.

Qu’il s’agisse de réponses plus rapides à des questions ou d’un meilleur service client grâce aux chatbots, près de la moitié des consommateurs pensent que l’utilisation de l’IA leur facilite la vie.

3. Le marché mondial des logiciels d’IA devrait atteindre plus de 125 milliards de dollars d’ici 2025.

Le marché global de l’IA comprend un large éventail de solutions d’IA telles que le NLP, l’automatisation des processus robotiques et l’apprentissage automatique.

Il n’est donc pas étonnant que les possibilités offertes par la technologie elle-même soient apparemment illimitées.

4. Seuls 20 % des chefs d’entreprise et des responsables informatiques ne pensent pas que l’IA améliore la productivité.

En ce qui concerne les technologies de l’IA, une majorité écrasante de professionnels de haut rang s’accordent à dire que l’IA et l’apprentissage automatique sont les moteurs de l’augmentation de la productivité.

Une personne fait un câlin à un robot

L’adoption de l’IA

L’IA est de plus en plus couramment utilisée dans le cadre des opérations commerciales.

Ces statistiques sur l’apprentissage automatique prouvent que l’IA est en train de devenir un élément incontournable sur le lieu de travail.

1. Plus de 35 % des entreprises utilisent l’IA sous une forme ou une autre.

Il y a quelques années seulement, moins de 10 % des entreprises utilisaient des technologies alimentées par l’IA – aujourd’hui, la tendance s’accélère.

2. Près de 85 % des entreprises considèrent que l’investissement dans l’IA est une priorité stratégique pour elles.

La plupart des dirigeants d’entreprise affirment que les investissements dans l’IA s’alignent sur les stratégies globales de l’entreprise, comme l’augmentation de la productivité de l’entreprise.

La plupart des entreprises espèrent utiliser l’IA pour des tâches plus banales et répétitives, et ainsi augmenter la productivité globale du travail.

3. Près de 90 % des entreprises ayant adopté l’IA ont déclaré qu’elles utilisaient ou envisageaient d’utiliser l’IA pour les prévisions de ventes.

Les organisations voient bien l’impact de l’IA lorsqu’il s’agit de créer des rapports et des prévisions basés sur des données historiques – comme les tendances des ventes de l’année dernière.

4. Près de 95 % des dirigeants affirment que l’IA a un impact positif sur leur secteur d’activité.

Les attitudes ont considérablement évolué en ce qui concerne l’IA dans les entreprises : en 2018, seulement un peu moins de 70 % des chefs d’entreprise voyaient l’IA comme un changement positif dans leur domaine.

Désormais, la quasi-totalité d’entre eux reconnaissent qu’il ne s’agit absolument pas d’une tendance passagère.

5. Plus d’un tiers des consommateurs mondiaux pensent que l’IA améliorera le service client à l’avenir.

Alors qu’un peu plus de 25 % des consommateurs interrogés pensent que l’apprentissage automatique et les solutions pilotées par l’IA fournissent un service de qualité égale ou supérieure à celle des humains, la plupart d’entre eux pensent que l’IA a sa place dans le futur service client.

6. Un peu plus de 70 % des consommateurs ne voient pas d’inconvénient à ce que les entreprises utilisent l’IA si cette stratégie leur facilite la vie.

En 2021, l’expérience client est reine – et tant que les entreprises qui utilisent l’IA dans le cadre de leur stratégie d’innovation ne négligent pas les clients, tout le monde est content.

7. Près de la moitié des millennials seraient prêts à payer pour un canal de service client hybride machine-humain.

La génération des technophiles est généralement plus disposée à se lancer dans des solutions basées sur l’informatique, qu’il s’agisse d’un robot de service à la clientèle ou d’une ligne d’assistance sur les réseaux sociaux.

L’avenir de l’IA

Au cours des cinq prochaines années, le monde des affaires devrait connaître une évolution encore plus importante vers une stratégie d’IA mieux définie.

Voici les statistiques qui le prouvent.

1. Le secteur de l’intelligence artificielle devrait représenter 190 milliards de dollars d’ici 2025, les dépenses mondiales en systèmes d’IA atteignant déjà 57 milliards de dollars en 2021.

L’utilisation de l’intelligence artificielle n’est plus réservée aux start-ups technologiques.

La technologie de l’IA devenant plus abordable et plus courante, le taux de croissance annuel du secteur devrait connaître une croissance exponentielle.

2. Pas moins de 80 % des responsables marketing B2B prévoient que l’intelligence artificielle va révolutionner le secteur.

Les entreprises B2B attendent de l’IA qu’elle les aide à augmenter le volume de leur génération de prospects et à prédire la valeur globale des produits par rapport aux tendances changeantes du marché.

3. On prévoit que l’industrie de l’IA sera responsable de la création de 9 % de tous les nouveaux emplois aux États-Unis d’ici 2025.

En général, l’IA a la mauvaise réputation de rendre les assistants administratifs obsolètes.

Mais la vérité est qu’avec plus d’automatisation et plus de données, de nouveaux emplois vont apparaître (pensez aux professionnels de la surveillance des robots, aux conservateurs de contenu, aux scientifiques des données et aux spécialistes de l’automatisation, par exemple).

Haut-parleur Amazon Echo vu de dessus

Assistants vocaux

La recherche vocale est là pour rester, et nous pensons que l’IA deviendra plus intelligente et meilleure avec les interactions avec les clients.

Voici les statistiques qui vous montrent pourquoi.

D’ici 2024, il devrait y avoir plus de 8,4 milliards d’appareils équipés d’assistants vocaux, soit deux fois plus qu’en 2021.

Nous pouvons nous moquer de Siri qui ne comprend pas un accent écossais, mais les prévisions montrent que dans quelques années seulement, il pourrait y avoir plus d’assistants vocaux numériques que de personnes sur la planète.

2. Plus de 95 % des utilisateurs mobiles utilisent des assistants vocaux alimentés par l’IA.

Il n’est probablement pas surprenant que la plupart des consommateurs disent avoir au moins essayé les assistants virtuels sur leur téléphone. OK Google, il y a quelqu’un ?

3. Près de la moitié (40 %) des personnes utilisent la recherche vocale sur leurs appareils mobiles au moins une fois par jour.

Ces statistiques montrent clairement que plus les capacités de l’IA sont élevées, plus les gens les utiliseront.

La recherche vocale devient de plus en plus normale, surtout avec l’essor des haut-parleurs intelligents comme Alexa et Google Home.

4. Un tiers des jeunes et un peu plus de 50 % des adultes utilisent leur enceinte intelligente à des fins de divertissement.

Parmi les citoyens américains qui possèdent une enceinte intelligente, écouter de la musique est de loin l’une des activités les plus courantes demandées aux assistants vocaux.

5. Apple et Google dominent le marché des assistants vocaux IA avec une part de marché commune de plus de 70 %.

Mais Amazon rattrape son retard, dominant 25% des parts de marché. Quant à Cortana de Microsoft, elle ne détient que 19% du marché total.

6. Près de 70 % des personnes utilisent des haut-parleurs intelligents pour consulter la météo, tandis que seulement 5 % utilisent les technologies d’assistant vocal pour des tâches plus complexes, comme la réorganisation de produits.

L’expérience client est essentielle sur le marché des assistants vocaux IA, et il est évident que la plupart des gens ne laissent pas encore leur enceinte Alexa passer des commandes.

Des petits robots jouets alignés sur un fond blanc.

Traitement du langage naturel (NLP)

Le NLP est une branche de l’IA qui aide les ordinateurs à comprendre, interpréter et manipuler le langage humain.

Et selon ces statistiques sur l’intelligence artificielle, le NLP est plus présent dans notre quotidien que nous le pensons.

1. Le marché de la PNL devrait valoir plus de 40 milliards de dollars en 2025.

La taille du marché de la PNL a connu une croissance rapide, et il devrait être plus de 14 fois plus important en 2025 qu’il ne l’était en 2017. Bienvenue à la transformation numérique.

2. Le marché des hautparleurs intelligents, un segment du marché de l’IA qui s’appuie fortement sur le NLP, devrait valoir 19 milliards de dollars d’ici à 2027.

Ce qui a commencé avec Siri est maintenant devenu un marché de plusieurs milliards. L’Alexa d’Amazon et le Google Home de Google sont les appareils alimentés par l’IA basés sur le NLP les plus familiers pour la plupart des consommateurs, dans un marché d’un milliard de dollars.

3. Il existe plus de 1100 entreprises NLP dans le monde.

Qu’il s’agisse de startups ou d’entreprises publiques, la PNL est développée dans l’industrie du logiciel pour être utilisée dans tous les domaines, des outils de productivité aux analyses de données.

4. Actuellement, le traitement automatique des langues est l’une des trois compétences les plus demandées sur le marché du travail.

L’apprentissage automatique et l’apprentissage profond figurent également sur cette liste. On peut affirmer sans risque de se tromper que la connaissance de l’IA constitue un avantage considérable lors de la recherche d’un nouvel emploi.

Une fille avec un robot

Apprentissage automatique

Les robots rêvent aussi. L’apprentissage automatique est au cœur du concept d’intelligence artificielle.

Et il est évident que les responsables informatiques sont prêts à travailler dur pour avoir leur part de marché, si l’on en croit ces statistiques sur l’intelligence artificielle.

1. Le programme d’apprentissage automatique de Google est désormais précis à près de 90 %.

Bien que les efforts déployés par Google pour développer son IA ces dernières années aient été considérables, ces statistiques sur l’intelligence artificielle ne cessent d’impressionner.

2. Netflix a pu économiser 1 milliard de dollars en 2017, grâce à l’apprentissage automatique.

Netflix est un excellent exemple de la façon dont l’utilisation de l’IA peut rapidement se traduire par des dollars économisés.

Netflix a modifié son algorithme pour apprendre à recommander des films et des émissions de télévision personnalisés aux utilisateurs plus rapidement et a économisé beaucoup d’argent dans le processus.

3. 20 % des cadres supérieurs déclarent utiliser l’apprentissage automatique.

Les dirigeants d’entreprise affirment que l’apprentissage automatique leur fait gagner du temps et de l’argent lorsqu’il s’agit de prendre des décisions et d’avoir une vue d’ensemble.

4. Dans un environnement contrôlé, l’apprentissage automatique est meilleur que les humains pour la lecture sur les lèvres.

Bien que les entreprises technologiques ne laissent pas encore leurs robots de lecture des lèvres sur le marché, il est évident que dans un environnement contrôlé, les technologies d’apprentissage automatique et d’IA battent les humains dans l’art classique de la lecture des lèvres.

Code vert sur un fond noir

Big data

Quand on parle de big data, on parle d’énormes quantités de statistiques, de requêtes de recherche, de données de commande et de tout ce qui se trouve entre les deux, en quantités énormes.

Les technologies d’IA sont particulièrement utiles pour passer au peigne fin les big data, car le plus souvent, en raison de la taille même des ensembles de données, il n’est pas possible de les stocker ou de les collecter. Du moins, pas avec les méthodes conventionnelles.

1. Google traite quotidiennement plus de 3,5 milliards de requêtes de recherche, dont 15 % sont nouvelles.

Il n’est pas surprenant que Google soit mentionné lorsque l’on parle de big data. Le géant des moteurs de recherche, dont la part de marché reste supérieure à 80 %, reçoit chaque jour un grand nombre de nouvelles requêtes de recherche.

2. 95 % des entreprises déclarent que l’incapacité à gérer les données non structurées constitue un problème pour leur activité.

Il y a plus de données que jamais, sous toutes les formes possibles. Et la plupart des entreprises reconnaissent qu’il est à la fois coûteux et long de gérer efficacement tous les différents types de données.

3. Près de 90 % de toutes les données générées aujourd’hui sont non structurées.

Comme les utilisateurs disposent d’un grand nombre de canaux de communication avec les entreprises (pensez aux chats sur Facebook, aux formulaires de contact, aux appels téléphoniques et aux courriels, tous provenant d’un même utilisateur), il est étonnamment difficile pour les entreprises de collecter et d’accéder à des données structurées sur les clients.

Écrit par

L'avatar de l'auteur

Roua

Passionnée par l'écriture et les affaires, Roua a décidé de fusionner les deux dans ce qu'elle fait. Lorsqu'elle n'écrit pas de billets de blog sur le commerce électronique et les affaires, elle aime faire du yoga et apprendre de nouvelles langues.

Rejoignez la conversation

Votre adresse mail ne sera pas publié. Tous les champs sont requis.