Cyber Week ventes jusqu'à 85 % OFF

+ domaine Gratuit pour 1 an

L'offre se termine dans:

01 :

11 :

53 :

41

Se lancer dans l’e-commerce en 9 étapes faciles

Se lancer dans l'e-commerce

C’est quoi la dernière chose que vous avez acheté ? Le plus important, c’est ou l’aviez-vous acheté ? 

Nous parions que vous avez fait cet achat en ligne. Ce n’est pas du tout surprenant puisque l’e-commerce a continué de s’accroître de plus en plus durant ces 5 dernières années, et ça ne donne aucun signe que ça va se ralentir. 

Si vous étiez toujours fasciné par l’e-commerce et si vous vous êtes déjà demandé comment faire pour vendre des produits et services en ligne, vous êtes à la bonne adresse. 

Passez de zéro à l’héro d’une boutique en ligne ! Ce guide vous expliquera tout sur comment se lancer dans l’e-commerce. Nous sommes là pour vous aider le long du chemin. 

Allons-y.

Étape 1: Choisir votre créneau 

Il faut que vous pensiez à vendre quelque chose à laquelle les autres boutiques d’e-commerce n’ont pas pensé, quelque chose qui permettra à votre boutique de vraiment se distinguer. 

Un créneau, en termes simples décrit votre spécialité ou votre domaine d’intérêt.  

Disons que vous voulez avoir un e-commerce sous le thème du fitness. Au lieu de vendre tout ce qui concerne le fitness, votre créneau pourrait porter sur la nutrition sportive, les vêtements sportifs ou l’équipement de sport. 

Les possibilités sont illimitées lorsqu’il s’agit de choisir votre créneau, il est donc important de bien réfléchir avant de faire votre choix. 

Choisissez un créneau d’e-commerce qui : 

  • Permet à vos clients de vous trouver.  Si vous n’apparaissez pas en haut des recherches Google, il sera difficile pour vos potentiels clients de vous trouver. En ayant un créneau bien définit vous allez pouvoir dominer les résultats de recherche. 
  • Réduit votre compétition. Vous pouvez sans aucun doute essayer de devenir le prochain Walmart, mais votre vie sera beaucoup plus facile si vous décidez de concurrencer des “poissons plus petits”— au moins au début. Servir un groupe spécifique de gens que vous connaissez bien est plus facile que d’essayer de satisfaire à tout le monde. 
  • Vous permet à commercialiser votre boutique facilement. Viser un créneau bien particulier dans votre e-commerce la rendra la gestion des compagnes sur les réseaux sociaux plus faciles à gérer. 

Quel produit allez-vous vendre? 

Le choix de votre créneau est étroitement lié au choix des types de produits et services que vous souhaitez vendre. 

Disons que vous choisissez les voiliers comme créneau pour votre e-commerce. Un bon choix, ahoy ! 

Ca serait forcément logique de vendre des produits et services liés aux voiliers en particulier et non pas à un vieux bateau de pêche, n’est-ce pas ?  

Vous pouvez peu-être créer des collections de différents types de voiles, treuils et d’autres accessoires liés aux voiliers. 

À la place d’avoir une boutique qui vend tout ce qui est lié aux bateaux, en limitant votre créneau, vous allez pouvoir adopter une approche plus ciblée pour votre boutique d’e-commerce. 

Une approche ciblée vous permettra sans aucun doute de très bien réussir sur le plan commercial aussi. 

Déballage d'un colis sur un fond sombre

Etape 2: Choisir votre modèle d’e-commerce

Une fois que vous avez décidé de votre niche et que vous avez une idée des types de produits ou de services que vous voulez avoir sur votre boutique d’e-commerce, il est temps de décider de votre modèle commercial de commerce électronique. 

Il existe plusieurs façons de prendre des décisions concernant le fonctionnement quotidien de votre entreprise de commerce électronique : 

  • Gérer votre propre inventaire.C’est le bon choix si vous souhaitez avoir le contrôle absolu sur votre boutique en ligne. Vous allez produire ou acheter les produits, les stocker et quand une commande est faite, vous l’emballer et l’envoyer à votre client.  
  • Dropshipping. Vous jouerez le rôle du messager entre vos clients et le fournisseur. Vous allez faire le relais entre la commande et le fournisseur et vous n’aurez pas à vous inquiétez de l’espace de stockage. 

Le dropshipping est devenu poopulaire dans le monde de l’e-commerce puisque il permet de éréduire les cout de production et de stockage aux startups. 

Autrement dit, avoir une usine et un grand entrpôt ne sont plus des prérequis pour avoir une boutique en ligne. 

Étape 3: Enregistrer votre entreprise 

Si vous avez établi les grandes lignes de votre boutique d’e-commerce et que vous savez ou vous voulez aller, c’est le moment de vous enregistrer en tant que propriétaire d’une entreprise. 

Le processus de création d’entrepsue varie de pays en pays mais en générale, il vous sera demandé de : 

  • Vous inscrire à votre bureau de commerce local
  • Donner un nom à votre entreprise
  • Obtenir la documentation nécessaire pour les taxes 
  • Ouvrir un compte bancaire d’entreprise 

Là encore, bien qu’elle varie d’un pays à l’autre, la procédure générale d’enregistrement d’une entreprise peut prendre de quelques jours à quelques semaines. 

Pendant que vous attendiez la confirmation officielle, vous pouvez commencer à travailler sur votre branding et l’infrastructure de votre e-commerce. 

Plusieurs posters avec le logo Coca Cola

Etape 4: Le branding 

Par la suite, vous voulez réfléchir à l’image de marque.  

Il est important de prendre le temps nécessaire et de s’y atteler dès le début. Sinon, vous risquez d’avoir à faire face à un changement de marque coûteux en temps et en argent. 

Vous devriez vous poser ces questions lorsque vous créez votre marque : 

  • À qui vendez-vous ? Connaitre votre public cible et votre client idéal vous permet de bien adapter votre marque. Vous ne ferez certainement pas la même présentation à un groupe d’écolier qu’à un groupe de professionels sans faire aucun changement, n’est-ce pas ? 
  • Qu’est-ce qui vous rend unique ? Avoir un produit et un public n’est pas suffisant. Vous devriez aussi vous distinguer de votre compétition. Assurez-vous de savoir exactement pourquoi votre produit est unique. Il vaut mieux préparer votre argumentaire éclair dès le début. 
  • À quoi ressemble la personnalité de votre marque ? Si votre marque était une personne, elle aurait une voix et une personnalité unique, n’est-ce pas ? Si vous voulez dominer votre marché, votre marque doit avoir une identité claire. 

Une fois que vous avez une idée de ce que votre marque représente, vous pouvez commencer à réfléchir à la manière dont vous pouvez la montrer.

Ce à quoi nous voulons en venir, c’est à votre image de marque, bien sûr. Pour certains, c’est la partie la plus passionnate du branding,  alors que d’autres la redoutent. 

En réalité, ce n’est pas aussi difficile que ça. Voilà à quoi vous devriez penser : 

  • Votre logo. Your logo. C’est la pièce Ce sera la pièce maîtresse de votre marque. Assurez-vous qu’il est simple et unique, et qu’il vous plaît – vous ne voulez pas  devoir changer de marque de sitôt. Pour accélérer le processus, vous pouvez essayer le créateur de logo de Zyro ou payer un designer pour qu’il vous conçoive un logo. 
  • Votre typographie. Les polices de caractères sont l’un des éléments les plus négligés du processus de branding d’une entreprise, mais elles ne devraient pas l’être. Pouvez-vous vous permettre qu’un nouveau client potentiel ne comprenne pas votre message ? Certainement pas. Je pensais que vous ne le pouviez pas. Optez pour une police de caractères claire et facile à lire, même sur un petit écran. 
  • Vos couleurs. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais les couleurs ont de nombreuses associations. Choisissez vos couleurs en fonction de votre produit et de ce que vous voulez que vos clients pensent et ressentent lorsqu’ils l’utilisent.

Enfin et surtout, veillez à établir des lignes directrices pour votre marque et à les faire connaître à toutes les personnes travaillant pour ou avec votre marque.

Vous voulez avoir la même apparence et le même son dans toutes les formes de communication.  

Des gens qui regardent des dossiers sur un bureau

Etape 5. Rechercher votre public et compétition 

Assurez-vous d’avoir une idée des personnes que vous essayez de faire venir dans votre magasin de commerce électronique, ainsi que de la concurrence globale dans votre créneau. 

Plus vous apprenez sur votre marché cible, plus il vous sera facile de comprendre vos clients.

Et lorsque vous comprenez mieux vos clients, vous pourrez mieux les servir et résoudre leur problèmes avec ce que vous avez dans votre boutique e-commerce. 

Renseignez-vous sur votre public cible :

  • Etablissez le profil de votre client idéal. Déterminez qui serait le client idéal pour parcourir votre magasin, pensez à son âge et à son sexe, à ses origines, et d’ou il vient , etc.
  • Faites une étude du marché. Réalisez des enquêtes et des entretiens, ou organisez un groupe de discussion et recueillez des opinions sur tout; les logos, votre image de marque, les produits que vous avez déjà prévu et ceux que que vous prévoyez d’obtenir pour votre stock.
  • Identifiez les compagnes de marketing qui réusissent. Si les compagnes sur les réseaux sociaux marchent mieux que les compagnes par email, concentrez vos efforts la-dessus. 

Que fait votre compétition ? 

Vous devriez aussi savoir ou vous êtes en comparaison avec votre compétition. Pensez à ce qu’ils font le mieux et les opportunités qu’ils risquent de rater aussi. 

Voici quelques pistes pour vous aider à analyser votre compétition. 

  • Abonnez-vous aux newsletters de vos concurrents. 
  • Suivez-les sur les réseaux sociaux. 
  • Visitez leur site web souvent pour avoir une idée sur les promotions et offres qu’ils pourraient faire. 
  • Faites une recherche par mot-clé pour avoir une idée sur les sites web qui dominent les résultats de la recherche et réfléchissez à la raison pour laquelle c’est le cas.

Il n’y a pas de honte à “emprunter” des idées. Il suffit de prendre les idées et de leur donner une tournure unique. 

Exécutez-les encore mieux que vos concurrents et vous ferez des affaires en un rien de temps. 

Gros plan en rouge sur une puce informatique

Etape 6: S’occuper des parties techniques 

Pour que votre magasin soit opérationnel, vous devez d’abord examiner quelques aspects techniques.

Tout d’abord, vous devez décider sur un bon nom de domaine pour votre boutique de commerce électronique. Un domaine, en termes simples, est votre adresse web, ou la partie qui suit le “www”.  

Un bon nom de domaine : 

  • Nest pas trop long. Personne ne se souviendra d’un nom de domaine aussi long qu’une entrée de dictionnaire. Soyez bref, un mot ou deux au maximum.
  • Est lié à votre site web et à votre entreprise. Même si le nom de votre entreprise est déjà pris, vous devez vous contenter d’autre chose en rapport étroit avec votre créneau.  
  • Est facile à taper. Évitez les noms compliqués et difficiles à écrire. Dans le monde des domaines, le plus court et le plus simple gagnent la course.

Une fois que vous avez trouvé le domaine parfait, vous devez penser à l’hébergement web.  

Cela semble plus effrayant que cela ne l’est en réalité : l’hébergement web est l’équivalent  votre espace de vente mais dans le cyberespace. 

Lorsque vous choisissez un fournisseur d’hébergement web, vous voulez vous assurer qu’il a une garantie de temps de fonctionnement (cela signifie que votre boutique en ligne sera en ligne tout le temps ou la plupart du temps) et des serveurs rapides. 

Ne risquez pas de perdre des visiteurs parce que votre site prend trop de temps à se charger.  

Ordinateur portable avec une photo de canapé sur un bureau

Etape 7. Créer votre boutique en ligne 

Une fois que vous avez résolu votre domaine et votre hébergement, c’est là que le plaisir commence.

Retroussez vos manches et lancez-vous dans l’aventure du commerce électronique – la création d’une boutique en ligne.

Il existe de nombreuses caractéristiques à rechercher dans une plateforme de commerce électronique lorsque vous souhaitez lancer votre activité en ligne. 

Certaines plateformes proposent des gadgets tape-à-l’œil qui semblent utiles, mais qui risquent de semer la confusion pour vous et chez vos clients.

Idéalement, vous souhaitez vous occuper de vos clients et leur offrir une expérience  d’achat en ligne optimale, tout en automatisant la plupart des processus pour vous-même. 

Tout le monde est gagnant avec un tel service, non ?   

Faites le bon choix pour vos clients  

Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de fidéliser la clientèle que de l’acquérir. Alors, faites venir des visiteurs à votre boutique en ligne et faites-leur plaisir. 

Lorsque les gens visitent votre site web, ils doivent trouver : 

  •  Un écran adapté. Quelle que soit la taille de leur écran, vos clients peuvent toujours faire leurs achats sans effort. 
  • Favoris et listes de souhaits. Il arrive que vos clients n’aient pas le temps ou l’argent nécessaire pour acheter vos produits immédiatement, alors laissez-les enregistrer leurs favoris ou créer une liste de souhaits.  
  • Estimations en temps réel de la livraison. Facilitez la tâche de vos clients en leur donnant une estimation des frais de port en fonction de leur adresse IP, avant même qu’ils n’entrent une adresse de livraison. 
  • Des descriptions riches en médias. Rendez votre magasin dynamique grâce à des descriptions de produits et de catégories formatées. Ajoutez des photos, des vidéos et même des tableaux si vous le souhaitez. 
  • Une vitrine accessible. Tous vos clients sont importants, alors assurez-vous que tout le monde puisse utiliser votre magasin, même s’ils ont des besoins spéciaux. 
  •  Un consentement transparent. Soyez ouvert avec vos clients et faites-leur savoir clairement qu’ils vous donnent la permission de recevoir des courriels de marketing et d’utiliser des cookies. Et donnez-leur la possibilité d’accepter vos conditions générales de vente avant de passer une commande. 
Une fille qui sourit derrière un ordinateur portable dans un café

Faites le bon choix pour vous-même 

Afin de pouvoir gérer votre entreprise d’e-commerce en douceur, vous avez besoin de trouver une plateforme qui fait une grande partie de travail difficile pour vous.

Que vous le croyez ou non, cela vous fera gagner énormément de temps si vous travaillez avec une platforme qui s’occupe du catalogue, des taxes, de la livraison plusieurs autres processus d’une façon automatique. 

Vous avez besoin d’une plateforme d’e-commerce qui fournit les éléments suivants : 

  • De nombreuses options.  Votre plateforme de choix doit vous laisser libre de choisir vos produits, par exemple en les ajoutant et en ajoutant  leurs attributs (différentes couleurs, tailles ou emballages cadeaux par exemple),  et en ajoutant une galerie d’images et en ayant des vignettes de qualité supérieure dans vos listes.
  • Des prix multiples. Imaginez si vous étiez obligé de changer vos prix un à un à chaque fois que vous faites une promotion ou des offres. C’est un cauchemar. Votre plateforme d’e-commerce doit prendre en charge plusieurs prix afin que vous puissiez cliquer sur un seul bouton pour commencer ou terminer une vente.
  • Le calcul automatique des frais de livraison et des taxes. Vous voulez mettre en place une entreprise d’e-commerce sans perdre du sommeil à cause des taxes, n’est-ce pas ? Une plate-forme complète automatise les calculs de taxes et d’expédition sur la page de commande, ou vous permet de définir manuellement différentes zones, taux et règles fiscales.
  • Devis et suivi des expéditions en temps réel. Il n’y a pas pire que de ne pas savoir quand est-ce que votre commande arrivera, vérifiez donc que votre plateforme est compatible avec les grands noms de livraison tel que Colissimo et Chronopost. La mise en place de frais supplémentaires pour des services tels que l’assurance devrait également être facilitée. 
  • Modification et création de commandes en tant que commerçant. Bénéficiez d’un niveau de flexibilité supplémentaire et aidez vos clients. Vous avez besoin d’annuler une commande, de modifier les quantités ou d’ajouter quelque chose de plus ? Tout cela sera réglé en un rien de temps grâce à une bonne plateforme de commerce électronique.
  • Un vérificateur d’adresse IP:  Protégez-vous contre la fraude – vérifiez que votre plateforme contient une fonctionnalité qui détecte la localisation de l’adresse IP de votre client et le pays de facturation. 

Il y a d’autres fonctionnalités importantes aussi, mais ils dépendent de votre créneau. 

Réfléchissez à ce qui serait le plus important pour vous et il y a de fortes chances que vous les trouviez dans le marché saturé du commerce électronique d’aujourd’hui.

Des gens qui font la fête au crépuscule

Etape 8.  Faire passer le mot et acquérir des clients 

Votre projet d’e-commerce est prêt à être lancé – il vous faut juste vos premiers clients payants. 

La façon la plus facile pour faire ça est de ramener du trafic vers votre boutique d’e-commerce. 

S’il existe de nombreux moyens de faire connaître votre entreprise, certains fonctionnent mieux que d’autres pour une entreprise de commerce électronique.

Concentrez-vous sur la maîtrise des moyens de marketing en ligne, et vous pouvez faire une sérieuse différence dans le trafic que vous générez.

Voilà quelques pistes pour commencer. 

Les réseaux sociaux 

La puissance des réseaux sociaux a été prouvée à maintes reprises.  Accélérez votre progrès et essayez ces astuces : 

  • Créez une page professionnelle. Vous aurez de la perspicacité sur le succès de votre page et des articles les plus performants.  
  • Partagez. Demandez à vos amis et à votre famille de vous aider à faire passer le mot en partageant votre page. 
  • Créez un calendrier et suivez-le. L’uniformité est la clé du succès. Pour faire du bon vin on ne doit pas précipiter les choses. C’est le cas pour toutes les bonnes choses ; comptes sur les réseaux sociaux inclus. 

Les pubs payantes 

Si vous voulez investir un peu d’argent, payer pour de l’espace publicitaire est une bonne idée pour exposer votre projet d’e-commerce à plus de gens.

Pensez à essayer : 

  • Les pubs Facebook. Excellentes pour de la publicité ciblée, Facebook ads permettra à vos clients de trouver votre e-commerce même s’ils ne sont pas en train de le chercher. 
  • Google AdWords.  Ces pubs vous permettent d’atteindre les clients qui essayent de vous trouver. 
  • La publicité en réseau.Envoyez votre annonce à la plateforme de publicité en réseau et ils la placeront sur différents sites web sur la toile.

Le trafic organique 

Pour ceux qui veulent garder les cordons de la bourse serrés, vous serez heureux d’apprendre que tout le trafic ne doit pas forcément coûter quelque chose.

En effet, avec un peu de marketing et d’optimisation intelligente des moteurs de recherche ( abrégée en SEM et SEO), vous pouvez obtenir des visiteurs de façon organique et ne pas payer un seul centime.

Voici comment:

  • Recherche mots-clés. Analysez les mots clés que les gens utilisent pour faire des recherches en ligne  autour de votre créneau et incluez les dans le site web de votre e-commerce.
  • Le SEO On-page.On-page SEO.Vérifiez que les pages que vous voulez classer dans les moteurs de recherche sont belles et bien maintenues, avec des titres, des descriptions, des rubriques et des mots clés appropriés aux bons endroits.
  • Link Building.En bref, plus il y a de liens vers un site web particulier (appelés backlinks dans le monde SEO), plus les moteurs de recherche considèrent que cette page contient des informations pertinentes pour la requête de recherche.

Lancez des promotions top

Nous aimons tous les promotions et les soldes. Vous pouvez donc en profiter pour lancer une ou deux campagnes de marketing. 

Une façon merveilleuse et facile pour chuchoter vos clients est de leur offrir des codes promo. C’est facile à mettre en place et à gérer sur la plupart des plateforme d’e-commerce. Vous pouvez offrir à vos loyaux clients une réduction sur leur prochain achat, ou même une livraison gratuite. 

Vérifiez que vous pouvez utiliser la fonctionnalité de partage sur les réseaux sociaux sur votre boutique d’e-commerce. Il n’y a rien de pire que de rater une grande promo, alors cet ami qui tweet à ce sujet préviendra ça.

Etape 9. Gérer au jour le jour 

 L’exploitation d’un magasin, quel qu’il soit, nécessite une bonne dose de travail. Dans un magasin de briques et de mortier, le stockage des étagères et l’agencement des vitrines peuvent également prendre assez de temps.  

Par contre quand on travaille en ligne, il n’y a que des pixels et des lignes de code en arrière-plan, et si vous ne faites pas attention, vous risquez de vous retrouver avec beaucoup de travail manuel. 

Pour que votre expérience du commerce électronique reste amusante, simple et facile, vous voulez travailler avec une plateforme qui vous permet d’automatiser les tâches.

Plus vous pouvez automatiser et plus la mise en place est facile, plus la gestion de votre entreprise sera aisée. 

La puissance de l’automatisation 

Éliminer l’erreur humaine et automatiser autant que possible est le nouvel étalon-or en ligne. 

Plutôt que de perdre des heures à saisir manuellement les données d’un système à l’autre, configurez votre magasin de manière à ce qu’il s’intègre aux outils que vous utilisez quotidiennement. 

Si vous voulez vous concentrer sur la publicité sur Facebook, par exemple, vous voudrez probablement utiliser Facebook Messenger lorsque vos clients auront une question sur vos produits ou services.

Ainsi, plutôt que de copier-coller la conversation, vous voulez qu’elle se synchronise automatiquement.

D’autre part, si Google fonctionne mieux pour votre niche, vous utilisez probablement déjà les outils d’analyse de Google. Il y a beaucoup de données, et vous ne voulez pas exporter un fichier et le télécharger dans votre boutique, pour vous rendre compte que vous avez oublié d’ajouter un champ. 

Plus vous pourrez intégrer vos systèmes entre eux, plus il sera facile de gérer votre entreprise en général.

Vous avez mieux à faire, comme vous occuper de vos clients ou planifier de grandes campagnes de marketing.

Des lettres sur fond blanc avec un texte anglaish : start now

Construisez le succès de votre entreprise d’e-commerce 

Comme vous le voyez, la mise en place de votre toute première boutique de commerce électronique n’est pas aussi compliquée que vous le pensiez. 

Avec les bons outils, vous devriez être en mesure de gérer votre activité de commerce électronique en pilotage automatique. Le processus d’installation ne doit pas non plus vous prendre des années.

N’oubliez pas que vous vous souviendrez toujours de votre toute première vente. Et – alerte spoiler – c’est le sentiment le plus libérateur du monde.
Maintenant vous savez tout sur comment se lancer dans l’e-commerce. Qu’attendez-vous? 

Commencez aujourd’hui. 

Écrit par

L'avatar de l'auteur

Roua Krimi

Rejoignez la conversation

Votre adresse mail ne sera pas publié. Tous les champs sont requis.